Raspberry Pi : l’ordinateur à 25 euros enfin disponible… et déjà en rupture de stock via clubic.com

Le Raspberry Pi, ordinateur de la taille d’une (grosse) carte de crédit proposé à un prix approximatif de 25 euros a enfin été mis en vente par plusieurs sites partenaires. Néanmoins, le succès de cette réalisation britannique a été tel que le stock initial s’est écoulé en moins de deux heures.

Les plus perplexes quant à l’intérêt ou au succès du Raspberry Pi vont avoir du grain à moudre : l’unité centrale, proposée dans sa version la plus puissante à 21,60 livres – soit 25,55 euros – a été mise en vente hier et a vu son stock s’écouler en totalité en à peine deux heures.

L’intérêt suscité par cet ordinateur pas comme les autres a également entraîné la mise hors ligne de certains sites le proposant, à l’image de Farnell.com qui subit encore à l’heure qu’il est de forts ralentissements. Du côté du site officiel de Raspberry Pi, l’équipe a temporairement remplacé le blog habituel par une page statique en raison d’un « trafic très élevé ». Le compte Twitter de la société permet de suivre l’actu en direct.

Cette première version vendue est en réalité le « Modèle B », à savoir le plus puissant des deux modèles annoncés par l’équipe Raspberry Pi. Ce modèle dispose de 2 ports USB et un port Ethernet en plus par rapport au modèle A, qui sera commercialisé normalement en mars au prix de 17 euros.

Ubuntu via Android ! L avenir.

Via clubic.com

L’éditeur Canonical continue sa stratégie multi-écran et vient de dévoiler une station d’accueil immisçant les données de votre smartphone Android au sein d’un système Ubuntu.

En septembre 2011, lors de l’Open World Forum, Mark Shuttleworth, fondateur de Canonical, expliquait sa vision future pour le système Ubuntu, lequel viendrait s’immiscer au-delà de l’ordinateur. « Pour moi il est clair que la plateforme mobile est très importante pour n’importe quel système. Je crois qu’il est important que le coeur d’Ubuntu fonctionne bien sur les téléphones, sur les télévisions, en tant que système embarqué et sur les desktop traditionnels. », affirmait-il.

Après la présentation de l’Ubuntu TV lors du salon du CES, Canonical a entrepris de s’attaquer au marché des smartphones avec une approche relativement originale. En effet, plutôt que de développer une version du système spécialement adaptée aux écrans multipoints des smartphones, Canonical a conçu une station d’accueil sur laquelle le smartphone viendra se greffer. Connecté à un moniteur, le système Android se présentera sous la forme d’Ubuntu doté de l’interface Unity via lequel il sera possible d’accéder à l’ensemble des données et des applications du téléphone. Le concept s’apparente alors au Motorola Atrix qui consiste à transformer le smartphone en véritable PC.

« Pourquoi jongler entre deux appareils lorsque vous pouvez n’en porter qu’un seul ? », explique Canonical, en ajoutant que les prochains smartphones haut de gamme auront une puissance largement suffisante pour les transformer en véritables ordinateurs.

ubuntu Android

Canonical a conçu une véritable intégration des données du smartphone Android. L’interface Unity sur le moniteur permettra de retrouver les photos, les vidéos ou encore les fichiers musicaux stockés sur le smartphone. Ces derniers seront lisibles directement par les applications locales VLC Player, Ubuntu Photo Gallery ou Ubuntu Music Player. Le menu de démarrage listera les applications du téléphone avec la possibilité d’ouvrir ces dernières. Le carnet d’adresses du téléphone est aussi intégré au sein de la section People puis couplé au moteur de recherche universel de Unity. Parmi les autres applications disponibles nous retrouvons Chromium, Firefox, Thunderbird ou encore Gwibber. La barre de notifications d’Ubuntu, qui retourne normalement les réseaux WiFi captés par l’ordinateur, présentera ceux détectés par le smartphone connecté avec des outils permettant de contrôler ces derniers. L’utilisateur recevra des alertes pour les SMS, email et appels reçus avec la possibilité de composer de nouveaux messages ou encore de lancer l’application Android Dialer.

ubuntu Android

A l’instar d’Ubuntu TV, Canonical tente ici de convaincre les fabricants de téléphones de financer la production de ces stations d’accueil en argumentant que celles-ci encourageront les consommateurs à adopter les smartphones Android de prochaine génération embarquant des architectures multicoeurs. Ces stations sont ainsi présentées comme un nouveau marché ciblant à la fois les professionnels en déplacement mais également les pays en voie de developpement au sein desquels le taux de pénétration du smartphone est plus élevé que celui du PC traditionnel.

Retrouvez davantage d’informations sur le site officiel de Canonical.